Généralités injection

Commercialisée à partir de 2003, la Breva 750 est le premier petit bloc muni de l'injection. Le moteur de la Nevada a servi de base et a été quelque peu remanié avec l'adoption d'un système d'injection Weber-Marelli dont le passage des gaz est de 36mm. Pour satisfaire à la norme Euro2, elle est pourvu d'une sonde lamba et d'un catalyseur 3 voies. Les segments, le profil de l'arbre à cames et le circuit de lubrification ont été également revus. L'embrayage et la boite de vitesses ont été améliorés afin de gagner en souplesse. Le changement le plus visible, au niveau de la partie cycle, est l'adoption de jantes de 17" à l'avant comme à l'arrière tout en gardant une taille raisonnable de pneu. En 2004 la Névada adopte, elle aussi, ce moteur est devient la Nevada Classic i.e.. Puis en 2008, avec la mode du néo-rétro, sort la V7 Classic, puis en 2009 la Café Classic. Enfin en 2010 apparait le V7 Racer qui lui a gardé les anciens caches culbuteurs.
En 2011, au salon E.I.C.M.A. est présenté la nouvelle gamme de petits blocs équipés d'un moteur amélioré à plusieurs niveaux: 
-injection avec un seul papillon,
-les conduits d'admission passent de 36 à 39mm,
-le front de flamme amélioré par l'adoption de bougies plus proéminentes,  
-le taux de compression monte à 10:1 au lieu de 9,2:1,
-extérieurement les cylindres et les culasses ont un ailetage plus important afin de diminuer la température de fonctionnement. Enfin les caches culbuteurs sont nouveaux.
Grâce à ces modifications la puissance passe de 48ch à 51 et le couple est plus important mais plus haut dans les tours.
Quatre modèles sont équipés de ce moteur:
-la V7 Classic avec une peinture mate et des jantes à bâtons,
-la V7 Spécial avec jantes à rayons,
-la V7 Racer
-la Nevada.
Les premiers modèles avec injection (sauf la Névada) avaient des réservoirs en matière plastique et qu'à partir des modèles de 2013, Guzzi est revenu à aux réservoirs en tôle (chromée sur Racer).



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire